header_022.jpg

La sociologie au Conseil national des universités : le calice jusqu’à la lie

par Pierre Mercklé le 30 mai 2011 · aucun commentaire

dans Sociologie


En septembre 2009, j’avais dressé dans Agora un bilan quantitatif des pratiques d’auto-promotion au sein de la 19ème section (sociologie, démographie) du CNU. Celui-ci montrait d’abord que ces pratiques, qui consistent à profiter de son élection au Conseil national des universités pour s’octroyer un avancement, étaient restées totalement exceptionnelles parmi les maîtres de conférences, et avaient même été probablement en nombre plus faible qu’attendu selon la logique normale d’avancement des carrières (c’est-à-dire en proportion plus faible que parmi les non-membres du CNU).

Mais ce bilan montrait ensuite, et surtout, que ces pratiques étaient en revanche courantes parmi les professeurs. Les premières informations qui nous parviennent, en ce qui concerne les promotions de cette année, semblent malheureusement s’inscrire dans le prolongement parfait des tendances dénoncées depuis le début de la dernière mandature, en 2008. Et puisqu’elles nous permettent de compléter le bilan quadriennal de cette mandature, il est désormais possible de le comparer à celui des deux mandatures précédentes, chose que nous ne pouvions pas faire il y a deux ans, à mi-mandat.

Commençons par compléter le tableau récapitulatif du nombre d’auto-promotions observées chaque année depuis 1998 :

Promotions Auto-promotions Total
Date Total PR1 PR EX1 PR EX2 annuel quadriennal
1998 15 1 0 0 1 4
1999 11 2 1 0 3
2000 5 3 1 0 4 7
2001 5 0 1 0 1
2002 7 0 0 0 0
2003 7 1 1 0 2
2004 7 1 0 0 1 6
2005 10 2 0 0 2
2006 8 1 1 0 2
2007 10 0 1 0 1
2008 7 0 0 0 0 10
2009 10 2 2 1 5
2010 12 2 0 0 2
2011 14 1 2 0 3
Total 128 16 10 1 27 27

Il y a deux ans, reprenant la suggestion faite par François Vatin dans un courrier sur  la liste de l’Association des sociologues enseignants du supérieur, j’avais indiqué que pour mesurer la « propension à l’auto-promotion » des membres du CNU, la « bonne statistique » à examiner était celle du rapport entre nombres d’auto-promotions et nombre de membres du CNU. En réalité, dans le tableau ci-dessus, plutôt que d’observer des taux pour pouvoir mener des comparaisons, il suffit d’observer des effectifs bruts, puisque sur toute la période considérée, il y a eu à chaque mandature un nombre constant de 18 professeurs siégeant au sein de la 19ème section du CNU. Dans le même courrier, François Vatin faisait ensuite remarquer que la bonne mesure de l’importance des auto-promotions ne devait pas consister à analyser le taux d’auto-promotion annuel, mais le taux d’auto-promotion sur l’ensemble d’une mandature, puisque les membres du CNU disposent effectivement des 4 ans pour s’auto-promouvoir.

Or, maintenant que nous disposons des données complètes pour la dernière mandature, le résultat est sans appel : en quatre ans de mandat, 10 des 18 professeurs siégeant au sein de la 19ème section du CNU se sont vus octroyer une promotion par ladite section. Record battu, donc !

Récapitulons :

  1. Les maîtres de conférences ne se sont jamais, ou presque jamais, livrés à l’auto-promotion, du moins au cours des 12 dernières années ;
  2. S’il y a déjà eu dans le passé récent des niveaux élevés d’auto-promotion parmi les professeurs, la dernière mandature, celle par laquelle le scandale est arrivé, établit un nouveau record, avec 10 membres auto-promus sur 18 (dont 4 à la classe exceptionnelle, ce qui est également inédit), et achève ainsi de se discréditer ;

La loi dont j’avais fait l’hypothèse il y a deux ans est ainsi confirmée : l’intégrité et le désintéressement ont bien tendance à se raréfier de façon quasi-linéaire à mesure qu’on s’élève dans la hiérarchie académique.

La leçon à en tirer me semble très simple : à l’automne prochain, participez massivement à l’élection de la prochaine section 19 du CNU, et surtout censurez impitoyablement toute liste dont tous les professeurs, sans exception, n’auraient pas pris publiquement l’engagement de ne pas être candidats à une promotion pendant toute la durée de leur mandat !

Liens utiles

Conseil national des universités
http://www.cpcnu.fr

Agora
http://agora.hypotheses.org

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

 

Billet précédént :

Billet suivant :