header_005.jpg

Rentrez chez vous… et écoutez la playlist du confinement !

par Pierre Mercklé le 22 mars 2020 · aucun commentaire

dans Divers

Rentrez chez vousPrès d’un an et demi après mon dernier billet, consacré aux dix ans de la plateforme Hypotheses.org, il aura donc fallu un virus mondial et l’assignation à résidence d’une bonne partie des habitant.es de la planète pour que je trouve en fin le temps et le goût de revenir écrire ici. Parce que la reprise va se faire en douceur, parce que la musique peut aider à supporter le confinement, et parce que je cherchais aussi d’autres occupations que seulement celles liées à nos obligations de « continuité pédagogique » et aux contraintes du ravitaillement et de l’organisation domestique, je me suis amusé à rassembler une petite compilation de 16 chansons pour ces temps pandémiques. La voici donc, à écouter sans modération ! Pensez toutefois à désinfecter vos écouteurs… Sinon, il paraît que dans certains quartiers des villes européennes confinées, les gens vont sur leurs balcons pour jouer de la musique. Si comme moi vous ne savez guère que jouer la Lettre à Elise au piano (pas très pratique pour le balcon, en plus), tirez une enceinte jusque vers la fenêtre, et offrez à vos voisins chaque soir un nouveau titre de cette playlist…

…Et n’hésitez à partager vos propres playlists de confinement dans les commentaires !

« Rentrez chez vous » : la playlist du confinement est aussi disponible…

 

1. Marvin Gaye / What’s Going On (1971)

Que se passe-t-il ? Marvin Gaye chante une autre guerre que celle invoquée par notre président, mais ses paroles résonnent tout de même étrangement dans ces temps troublés… Et rien de tel qu’un peu de soul pour faire redescendre un peu les angoisses du quotidien.

2. X-Ray Spex / Germ Free Adolescents (1978)

L’espoir de tous ceux qui comme moi n’ont pas leurs enfants autour d’eux à cet instant. Je suis tellement fier de m’être rappelé cette chanson de mon adolescence !  Je n’avais jamais vraiment écouté les paroles, mais c’est assez terrible… I know you’re antiseptic, your deodorant smells nice / I’d like to get to know you but you’re deep-frozen like the ice / He’s a germ-free adolescent, cleanliness is her obsession / Cleans her teeth ten times a day / Scrub away, scrub away, scrub away, the S.R. way / You may get to touch her if your gloves are sterilized / Rinse your mouth with Listerine, blow disinfectant in her eyes / Her phobia is infection, she needs one to survive / It’s her built-in protection / Without fear she’d give up and die…

3. Jul/ En quarantaine (2004)

Allez savoir pourquoi, j’avais d’abord retenu la chanson éponyme de Miossec, mais il parlait d’une autre quarantaine, celle dont je suis sorti il n’y a pas longtemps pour entrer dans ce qu’on appelle « les populations à risque »… Mais finalement, je préfère ce titre de Jul, certes à l’autre bout de l’échelle Télérama du bon goût musical, mais en réalité assez poignante par les temps (et les épidémies) qui courent… « J’m’éloigne de tout / J’suis seul / J’suis mieux / J’évite les jaloux / J’m’en vais / Adieu »

4. R.E.M. / It’s The End Of The World As We Know It (And I Feel Fine) (1987)

Celle-là, c’est comme la précédente, je ne suis pas le seul à y avoir pensé. Il paraît que c’est un des titres les plus téléchargés en ce moment sur les plateformes…

5. Bigflo et Oli / Rentrez chez vous (2018)

Pour le titre, déjà. Mais pas seulement. Pour la dramaturgie aussi, et cette angoisse qui monte tout au long de la chanson… J’veille sur la famille, c’est vrai, nos parents s’font vieux / On entasse des bus, on bloque les routes, on s’protège comme on peut.

6. Britney Spears / Toxic (2003)

La chanson culte de Britney Spears revient nous hanter ces jours-ci. Les paroles, bon, pas grand-chose à voir, mais vous pouvez toujours faire votre gymnastique de salon sur le beat de Britney !

7. Suprême NTM / La fièvre (1995)

Vingt-cinq ans plus tard, Paris n’est pas sous les bombes, et l’envahisseur est invisible. Mais on préférerait choper la fièvre de Joey que celle qui nous guette. Même celle de Kool Shen, à tout prendre…

8. Björk / Virus (2011)

Like a virus, patient hunter / I’m waiting for you, I’m starving for you… La détermination de Björk est contagieuse !

9. Stupeflip / Stup Virus (2017)

Stup virus boule d’acide, ravagea la région nord / Toujours pas d’antidote tu ne fabriques plus d’anti-corps… Stupeflip, déjà en temps normal c’est malsain, alors en temps de pandémie, ça fait carrément peur ! Stupeflip a commis un autre titre fameux qu’on espère prémonitoire : vivement leur « Antidote » !

10. Evidence (feat. Krondon) / Solitary Confinement (2008)

On sait que les rappeurs sont ceux qui parlent le mieux du présent. On découvre en ce moment leurs capacités prémonitoires. Bien sûr, le confinement dont il est question dans ce titre West Coast des années 2000 est assez différent du nôtre, mais là encore les paroles font écho… Can’t get a plane, got thoughts about AM / Say to myself « Use caution, it’s mayhem » / Alive on arrival, I’m stayin’ / It’s called survival, and only strong survive.

11. Tagada Jones / Epidémie (2006)

Après du rap californien, un peu de punk breton, forcément ça contraste… S’ils continuent de trop vouloir en faire / Ils risquent fort de finir par nous mettre en colère / Je lève mon doigt contre cette épidémie / Tendu bien haut aux « progrès de la vie » (bon, c’est du punk, c’est pas du Baudelaire, non plus hein).

12. Brazzaville / Rather Stay Home (2011)

On fait tous comme David Brown, le chanteur de Brazzaville, on reste plutôt à la maison… Alors profitez-en pour découvrir la discographie intégrale d’un des plus grands groupes des années 2000 !

13. Lorenz / Confinement (2020)

Pour une fois c’est le zouk qui dégaine plus vite que le rap. Lorenz nous propose un confinement tout en douceur. Encore faut-il avoir eu la chance d’être confiné.e en bonne compagnie…

14. Two Gallants / Seems Like Home To Me (2007)

Je reconnais que celle-ci est peut-être un peu hors-sujet, mais ce n’est pas grave, c’est pour vous faire découvrir le plus grand groupe du monde de tous les temps. Regardez ce live du duo de San Francisco, puis enchaînez sur sa discographie intégrale, vous ne le regretterez pas !

15. La Maison Tellier / La Peste (2010)

Le refrain de La Maison Tellier, c’est le tube du printemps : Aime ton prochain comme toi même / Mais aime-le de loin

16. Super Furry Animals / It’s Not The End Of The World? (2001)

Et pour finir, une petite touche d’optimisme ?

 

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

 

Billet précédént :

Billet suivant :