header_085.jpg

Faire preuve : une nouvelle expérience inédite dans la revue Sociologie

par Pierre Mercklé le 31 mai 2011 · 1 commentaire

dans Humanités numériques,Recherche

SociologieLa revue Sociologie vient de publier le premier numéro de son deuxième volume, et fête donc, presque exactement aujourd’hui, son premier anniversaire !

De mon côté, j’ai depuis la création de la revue la charge de sa version électronique. J’avais souhaité en être le rédacteur en chef pour essayer d’y promouvoir d’abord de nouvelles formes de documentation électronique en sociologie, et ensuite des expériences innovantes en matière d’argumentation.

La première partie de ce programme, nous l’avons mise en œuvre dès l’origine, en publiant dans chaque numéro de la revue un ou plusieurs articles accompagnés d’annexes électroniques plus ou moins importantes[1]. Et puis nous avions, dans le premier et dans le dernier numéro de l’année 2010, franchi un pas supplémentaire en nous livrant à une expérience que je continue de croire inédite au moins en France (personne en tout cas ne m’a pour l’instant démenti), en publiant des articles accompagnés des données brutes sur lesquelles s’appuyaient leurs démonstrations : il s’agissait, dans le premier numéro, de l’article de Fabien Granjon et Julie Denouël, intitulé « Exposition de soi et reconnaissance de singularités subjectives sur les sites de réseaux sociaux » (annexes électroniques ici) ; et dans le dernier numéro de l’année dernière, de l’article de Gaële Henri-Panabière, consacré aux « élèves en difficultés de parents fortement diplômés » (l’article est entièrement en accès libre ici, et les annexes électroniques sont ).

Il y a peu, au moment de la parution de cet article de Gaële Henri-Panabière, j’avais essayé dans ce billet de faire un premier bilan de ces expériences, dans lequel j’indiquais que s’agissant de la seconde partie du programme, celle qui concerne l’expérimentation de nouvelles formes d’argumentation, nous avions en revanche encore des progrès à accomplir… Eh bien c’est ce que nous avons essayé de faire dans ce nouveau numéro de Sociologie (vol. 2, n° 1, 2011), avec l’article qu’y publie Laure Flandrin. Cet article, disponible gratuitement en ligne en texte intégral, et intitulé « Rire, socialisation et distance de classe », propose une sociologie à l’échelle individuelle de la réception culturelle des œuvres comiques, dont l’exploration repose ici sur l’analyse intensive du cas singulier d’un seul enquêté, Alexandre Blanchard[2].

La première innovation, c’est que Laure Flandrin a accepté de mettre l’intégralité de la transcription de l’entretien avec Alexandre Blanchard en annexe électronique. Cela seul est en soi relativement inédit : les exemples sont relativement rares d’approches monographiques livrées aux lecteurs avec les matériaux sur lesquelles elles s’appuient. La misère du monde (Bourdieu, 1993) pourrait éventuellement être rangée dans cette catégorie, s’il ne s’agissait pas en réalité de transcriptions d’entretiens agrémentées d’esquisses d’interprétations, plutôt que de véritables analyses accompagnées des entretiens sur lesquelles elles reposent.

Ici, c’est bien la transcription de l’entretien qui est proposée en annexe de l’analyse, et non l’inverse. Mais cela, en soi, relève plutôt de la continuation de l’entreprise de documentation électronique de la recherche en sociologie (certes qualitative cette fois) plutôt que de l’innovation argumentative. En réalité, la véritable innovation réside non pas tant dans le fait de pouvoir accéder à la parole intégrale de l’enquêté, que dans les façons que nous offrons aux lecteurs d’y accéder… En effet, avec l’accord de Laure Flandrin, nous avons ajouté à la fois à l’article et à la transcription de l’entretien un système de liens hypertextes très détaillé.  De cette façon, les lecteurs peuvent très facilement, en cliquant sur les extraits d’entretiens cités dans l’article, découvrir la partie de l’entretien intégral dans laquelle ils prennent place, en poursuivre la lecture au-delà de la fin de l’extrait cité, ou au contraire découvrir la parole de l’enquêté en amont de la citation, et ainsi explorer librement le contexte discursif dans lequel le propos cité a été tenu, avant de reprendre le fil de la lecture de l’article en cliquant sur le bouton « Précédent » de leur navigateur.

Faire preuve

Et réciproquement : les lecteurs peuvent tout aussi facilement, quand ils sont en train de lire la transcription de l’entretien, cliquer sur les passages qui apparaissent en rouge, pour découvrir l’endroit où – et la façon dont ils sont mobilisés et analysés dans l’article, puis revenir ensuite à la transcription de l’entretien de la même façon, toujours en cliquant sur le bouton « Précédent » de leur navigateur. Une démonstration vaut mieux qu’une longue explication : je vous invite donc à aller tout de suite découvrir ça par vous-mêmes, vous allez voir, c’est extrêmement simple… Et revenez ensuite dire ici ce que vous en pensez !

L’article est ici :

http://sociologie.revues.org/851

Et la transcription de l’entretien est là :

http://sociologie.revues.org/883

Bonne lecture !

Liens utiles

Sociologie : le site et la version électronique sur Revues.org
http://sociologie.revues.org

Sociologie 2.0 : appel à contributions permanent de la revue Sociologie
http://sociologie.revues.org/155

Références bibliographiques

Bourdieu Pierre (dir.), 1993, La misère du monde, Paris, Seuil, coll. « Libre examen »


[1] Au total, un peu plus de la moitié (13 sur 25) des articles publiés par Sociologie dans sa principale section (« Enquêtes ») depuis le premier numéro, sont accompagnés d’annexes électroniques. Ont ainsi été mis à disposition, dans ces cinq premiers numéros : des explications méthodologiques détaillées, des traitements statistiques complémentaires, des grilles d’entretiens et des fac-similés de questionnaires, des traductions en anglais d’articles en français (ou inversement), des reproductions de sources documentaires et iconographiques, des transcriptions d’entretiens…

[2] Ce n’est bien sûr pas son vrai nom.

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

{ 1 trackback }

Billet précédént :

Billet suivant :