header_032.jpg

Deux fois bravo

par Pierre Mercklé le 23 juin 2014 · 2 commentaires

dans Divers

Il y a quelques jours, le mardi 10 juin, on m’a dit deux fois bravo dans la même journée ! La première fois, c’était ironique : nous organisions à l’ENS de Lyon une rencontre-débat intitulée « Rendre compte des sciences sociales« , et le collectif La Barbe est venu nous féliciter d’avoir rassemblé 7 hommes et seulement 2 femmes pour cette discussion. Voir photos et tract sur la page Facebook du groupe La Barbe à Lyon : https://www.facebook.com/pages/La-Barbe-%C3%A0-Lyon/205671032888119… Même si la photo ci-dessous est judicieusement cadrée, pour tenir hors-champ Lucie Campos et Pascale Iltis (et ainsi La Barbe elle-même participe à leur invisibilisation), je n’ai pas grand-chose à dire pour ma défense : j’avais sollicité quelques femmes supplémentaires (mais pas à parité), et elles ont pu décliner l’invitation en raison des contraintes mêmes qui produisent cette visibilité asymétrique dans l’espace public. Quant à moi, j’aurais parfaitement pu céder ma place à la table à l’une des rédactrices en chef de Lectures, et je n’ai même pas pensé à le faire. Lectures, c’est une équipe éditoriale entièrement féminine, mais un comité de rédaction où il n’y a que 4 femmes sur 14 membres… Il y a donc encore des progrès à faire.

Le second « Bravo », je l’ai trouvé dans mon casier à l’ENS à la fin de la journée, dans une enveloppe. J’ai pensé un instant que c’était La Barbe qui me harcelait jusque dans ma boîte aux lettres, mais non, c’était une très gentille carte des agrégatifs de sciences économiques et sociales de cette année, pour me remercier de mes cours…

Tout ce que je peux dire, c’est que de ces deux « Bravo », il y en a au moins un qui n’est pas volé !

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

{ 2 commentaires… lisez-les ci-dessous ou ajoutez un commentaire }

régis juillet 1, 2014 à 16h10

Bien renseignées, les pépées. Mais qui est la taupe???

Répondre

Pierre Mercklé juillet 2, 2014 à 8h50

Nous avons hélas beaucoup trop d’étudiants progressistes, en sociologie. La fuite a pu venir de n’importe où… Il faut peut-être que je mette un smiley, sinon on ne va pas voir le second degré ? ;-)

Répondre

Billet précédént :

Billet suivant :