header_079.jpg

Grand jeu-concours : comment représenter visuellement les dispositions, les pouvoirs, les cultures et les socialisations ?

par Pierre Mercklé le 18 décembre 2011 · 6 commentaires

dans Cultures

Le chantier du site internet de mon laboratoire est bien avancé : le Centre Max Weber (né il y a un peu moins d’un an de la fusion de deux laboratoires lyonnais, voir ce billet de janvier 2011) aura bientôt, peut-être au mois de janvier prochain, une belle vitrine pour ses membres et ses activités.

Mais dans cette vitrine, il faut une image : au sein de ce laboratoire, j’appartiens à l’équipe « Dispositions, pouvoirs, cultures socialisations » (DPCS, c’est facile à retenir), dirigée par Bernard Lahire. Et nous avons besoin de choisir d’une image à placer en bandeau pour habiller graphiquement le sommet des pages de notre équipe.

Je lance donc un grand jeu-concours ! Envoyez-moi vos propositions de photographies pour illustrer visuellement notre axe de recherches, articulé autour donc de « Dispositions, pouvoirs, cultures, socialisations ». Vos images doivent respecter les conditions suivantes :

- Les images doivent faire au moins 800 pixels de large et 200 pixels de haut (oui, un peu comme les images du bandeau de ce site, que vous pouvez retrouver dans la « galerie photo« ).

- Elles doivent avoir un aspect abstrait et graphique plutôt que figuratif.

- Elles doivent s’accorder avec le code couleur attribué à l’équipe sur le site, qui est le vert (précisément, #86C23E pour les connaisseurs). Mais si ce n’est pas le cas, nous pourrons aussi y remédier avec un logiciel de retouche.

- Les images, enfin, doivent être libres de droits : ce sont vos photographies, et vous nous autorisez à les utiliser, ou bien elles sont disponibles sous licence libre. Une possibilité parmi d’autres pour chercher ce type d’image est d’utiliser la recherche avancée du site Flickr pour rechercher parmi les images libres de droit qu’il contient selon différents mots-clés :

http://www.flickr.com/search/?l=deriv&ct=6&mt=photos&adv=1&w=all&q=&m=text

Si vous choisissez une image sur Flickr ou un autre site, merci de bien noter l’url (adresse) de l’image pour pouvoir la faire figurer dans les mentions légales !

La date limite de ce fabuleux jeu-concours est le 31 décembre 2011 !

Merci d’avance pour votre participation !

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

{ 6 commentaires… lisez-les ci-dessous ou ajoutez un commentaire }

Geoffrey Dorne décembre 18, 2011 à 21h07

Bonsoir :)

quelques petites questions sur le concours :

- l’année ne serait-elle plutôt 2011 ? ;-)
- à tout concours, un lot ?
- serait-il possible de définir « Dispositions, pouvoirs, cultures, socialisations » ? :-)

Amicalement,

Geoffrey

Répondre

Pierre Mercklé décembre 19, 2011 à 7h44

Le lot ? Mais la gloire, évidemment : celle déjà de voir votre image reproduite ici, dans un prochain billet ; et si elle est retenue, celle de la voir illustrer à tout jamais le meilleure de la sociologie lyonnaise ! Que peut-on espérer de mieux ?
Votre seconde question est plus épineuse : si nous savions parfaitement le définir, nous cesserions de chercher… Plus sérieusement, je peux essayer de vous éclairer un peu en recopiant ici la présentation de notre axe de recherche telle qu’elle figurera bientôt sur le site du laboratoire : « Le programme scientifique d’une sociologie indissociablement contextualiste et dispositionnaliste consiste à prendre en charge théoriquement la question du passé incorporé, des expériences socialisatrices antérieures des acteurs étudiés tout en évitant de négliger ou d’annuler le rôle du présent (du contexte d’action) en faisant comme si tout notre passé agissait à chaque moment de notre action. L’enjeu est de mettre en évidence le poids des dispositions sociales incorporées (dispositions à sentir, penser, croire et agir d’une certaine façon) tout en ne laissant pas penser que nous serions à chaque instant – et que nous engagerions à chaque moment, dans chacun de nos actes – la synthèse de tout ce que nous avons vécu antérieurement. Il serait illusoire de penser que le sociologue pourrait se contenter de reconstruire cette synthèse (ce principe unificateur, cette formule (magique) génératrice de toutes nos pratiques) pour rendre raison des pratiques. Les comportements ou pratiques ne se comprennent qu’au croisement des dispositions incorporées (et qu’on ne peut supposer d’emblée homogènes) et des contraintes contextuelles (qui sollicitent plus ou moins telle ou telle partie du patrimoine de dispositions plutôt qu’un système de dispositions). » Ca aide ?

Répondre

Une heure de peine décembre 19, 2011 à 17h57

Hum… vert…

Je suppose qu’une photo de Hulk ne conviendra pas ? (pourtant il représente bien les dispositions (« Hulk smash ! »), les pouvoirs, les cultures et les socialisations…)

Répondre

Une heure de peine décembre 19, 2011 à 18h24

Hum… vert ?

Je suppose qu’une photo de Hulk, ça ne marche pas ? (pourtant, il incarne vachement bien les dispositions : « Hulk smash ! »… et puis le pouvoir aussi… pour les cultures et les socialisations, on peut y travailler).

Répondre

Pierre Mercklé décembre 19, 2011 à 18h29

Eh non, malheureusement, Bruce Banner est docteur en physique, pas en sociologie !

Répondre

Une heure de peine décembre 19, 2011 à 18h40

Billet précédént :

Billet suivant :