header_070.jpg

La transmission culturelle

par Pierre Mercklé le 6 avril 2011 · 3 commentaires

dans Adolescences,Cultures

Recherches familialesUn tout petit mot pour vous dire que notre article sur « La transmission culturelle », paru au mois de janvier dernier dans la revue Recherches familiales, est désormais disponible en ligne en libre accès sur CAIRN.

Voici la référence complète, les liens pour y accéder, et le résumé :

« La transmission culturelle : quelques éléments de réflexion à partir d’une enquête longitudinale sur les pratiques culturelles des adolescents », Recherches familiales, n° 8, janvier 2011 (avec Nathalie Berthomier, Christine Détrez, et Sylvie Octobre)

Disponible en ligne :

http://www.cairn.info/revue-recherches-familiales-2011-1-page-71.htm (HTML)

http://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=RF_008_0071 (PDF)

Résumé : Outil conceptuel de « situation » des individus dans l’espace social, la notion de capital culturel comporte à la fois une dimension matérielle (faite de biens culturels possédés en propres ou mis à disposition dans l’environnement familial), mais également une dimension immatérielle, incorporée cette fois dans les individus, sous la forme de dispositions, d’un « habitus ». C’est pour rendre compte de la transmission et de l’accumulation de ces ressources que la métaphore de l’héritage et de la transmission est généralement mobilisée en sociologie de la culture. Si ses vertus heuristiques sont incontestables, elle doit cependant être utilisée avec précaution, en raison de la complexité des processus de formation et de transformations des dispositions en matière de comportements culturels : c’est ce que nous nous proposons de montrer, à partir d’un certain nombre de réflexions suscitées par l’analyse des premiers résultats d’une grande enquête longitudinale sur les transformations des comportements culturels des enfants et des adolescents, réalisée entre 2002 et 2008 par le Ministère de la Culture et de la Communication.

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

{ 3 commentaires… lisez-les ci-dessous ou ajoutez un commentaire }

Totoro avril 10, 2011 à 23h12

Juste une question : avez-vous pu vérifier, par un biais ou un autre, les déclarations des parents des enfants étudiés quant aux modes d’investissement de leurs propres parents ?

Outre un biais classique d’anamnèse (20, 30 ou 40 ans en arrière !), on peut supposer qu’ils projettent leurs propres préférences/représentations dans leurs réponses.

Autre question mineure : avez-vous interrogé le contenu des catégories musicales telles que « rock » « R’n'b » via des prototypes ? S’agissait-il d’une grille prédéfinie ou d’un recodage ?

Répondre

Pierre Mercklé avril 11, 2011 à 10h39

Ca fait deux questions en fait !… Alors pour la première : non, nous ne disposons pas d’informations complémentaires permettant de recouper facilement les déclarations des parents sur leurs propres parents, et donc on est effectivement ici, comme tu l’as compris, dans du déclaratif pur. Contrairement aux déclarations des parents sur leurs pratiques d’accompagnement des activités de leurs enfants, que l’on peut confronter aux déclarations des enfants euix-mêmes. Les biais que tu supposes sont sûrement à l’oeuvre, dans une mesure qu’il est très difficile de préciser, et il faut donc bien comprendre les résultats présentés comme une mise en relation des représentations que les parents se font des investissements parentaux dont ils ont fait l’objet, et de leurs propres pratiques en la matière.
Pour la seconde question, les données concernant les genres musicaux appréciés proviennent de questions fermées, proposant une liste prédéfinie de genres musicaux. Cette liste comportait toutefois une dernière modalité « autre (préciser) » qui nous a permis, pour les deux dernières vagues de l’enquête (à 15 ans et 17 ans), d’ajouter quelques genres supplémentaires oubliés par grille, mais émergeant fortement de ces réponses libres. En outre, j’ajoute qu’il serait possible de tester la robustesse de ces catégories, et ces évolutions avec l’avancée en âge, en les croisant avec les réponses à la question ouverte sur le chanteur ou le groupe préféré, posée à chaque vague. Nous ne l’avons pas encore fait (parce qu’on ne peut pas tout faire d’un coup), mais ça viendra !

Répondre

Totoro avril 11, 2011 à 22h48

Merci pour tes réponses.
Je contesterai juste la notion de « déclaratif pur » dans un contexte où leurs propres pratiques font l’objet d’une évaluation (je sais que tu veux dire « sans contrôle »). D’ailleurs, si tu nous décrivais les éventuels problèmes spécifique de passation de questionnaires, ce serait très intéressant (les non-problèmes aussi).

Ce qui me frappe dans le tableau 1, c’est l’écart gigantesque entre pratiques « grand-parentales » et « parentales » (20 à 50 %), sauf pour un item, les concerts ! Bizarre, bizarre…

Répondre

Billet précédént :

Billet suivant :