header_003.jpg

Une revue scientifique faite pour moi ?

par Pierre Mercklé le 15 mars 2011 · 4 commentaires

dans Réseaux

Peut-être connaissez-vous déjà tous cette revue, mais si ce n’est pas le cas, je vous conseille d’aller y jeter un oeil, surtout si vous avez déjà essayé un jour de soumettre un article à une revue scientifique anglo-saxonne : il s’agit du Journal of Universal Rejection, une revue scientifique anglophone transdisciplinaire dont les principes sont très clairs… Elle refuse systématiquement tous les articles qui lui sont soumis, ce qui en fait, selon ses propres dires, la revue la plus prestigieuse du monde – en tout cas à partir du moment où on utilise le taux de refus comme critère ! Je vous laisse découvrir sur le site les nombreux avantages de cette règle simple, prendre connaissance des consignes aux auteurs et parcourir les sommaires des numéros déjà publiés, tout est ici :

http://www.universalrejection.org

Quant à moi, j’envisageais sérieusement de leur soumettre un article, mais comme il n’y a qu’un seul sociologue dans le comité de rédaction, j’ai peur que ma tentative soit vouée à l’échec. Je vais donc probablement plutôt donner la priorité à une activité très importante, à laquelle est d’ailleurs consacré un site internet qui ne manque d’ailleurs pas de points communs avec celui-là. C’est l’oeuvre de John Perry, un professeur de philosophie de Stanford, et c’est ici : http://www.structuredprocrastination.com. Vous pouvez aussi jeter un oeil à http://procrastination.com, mais eux ont tellement cédé à cette mauvaise pente qu’on ne peut même pas acheter le T-shirt, donc je ne recommande pas.

Un dernier site, dans la même veine ? Celui-ci intéressera au premier chef les spécialistes des réseaux sociaux, c’est IsolatR, qui a malheureusement eu moins de succès que Facebook, apparemment ! Il faut dire qu’ils doivent s’y connaître eux aussi en procrastination : cette version « beta » du site a déjà six ans !

Liens (in)utiles

Journal of Universal Rejection
http://www.universalrejection.org

Structured Procrastination
http://www.structuredprocrastination.com

Procrastination.com
http://procrastination.com

IsolatR
http://isolatr.com

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

{ 4 commentaires… lisez-les ci-dessous ou ajoutez un commentaire }

Christophe Prieur mars 15, 2011 à 23h04

Je recommande aussi le réseau social per.sonn.es, où tu as d’ailleurs déjà une page, Pierre :
http://per.sonn.es/Pierre+Merckl%C3%A9

Répondre

Pierre Mercklé mars 15, 2011 à 23h21

Formidable ! Et je ne savais pas que j’avais autant d’amis !

Répondre

GS mars 17, 2011 à 15h04

Merci pour cette bonne tranche de rigolade !
[C'est pas tous les jours dans le trop sérieux monde des SHS...]

Répondre

Totoro mars 18, 2011 à 0h48

Hélas, ça n’est pas qu’une plaisanterie. Dans de nombreuses disciplines, les revues font de leur « selection rate » ou, le plus souvent, de leur « rejection rate » un argument de qualité. Si on refuse beaucoup, cela prouve que l’on est désiré et que l’on fait des choix – scientifiquement fondés bien sûr, pour ne publier que la crème de la crème.

En psychologie par exemple, l’APA affiche des taux de rejet allant jusqu’à 83% : http://www.apa.org/pubs/journals/features/2009-operations.pdf
En gestion, la situation est pire avec des revues fières de refuser 90%, voire 95% des articles soumis. Cela entraîne des stratégies adaptatives dévastatrices si on en croit MacDonald & Kam qui, les premiers sans doute, avait proposé en 2007 le journal « parfait », celui qui rejetterait tous les articles.
http://www.stuartmacdonald.org.uk/pdfs/aardvark.pdf

La révision de la classification australienne des revues actuellement en cours demande aux contributeurs de jusifier la « note » qu’ils attribuent et parmi les suggestions, on trouve des éléments bibliométriques et le « selection rate ».
Voir le site : https://roci.arc.gov.au/
Sur l’évaluation des revues en australie :
http://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-00568746/

Répondre

Billet précédént :

Billet suivant :