header_020.jpg

Moi aussi je vais vous faire la tête au carré !

par Pierre Mercklé le 9 juin 2011 · 2 commentaires

dans Médias,Réseaux

Il y a quelques jours, Baptiste Coulmont twittait à qui voulait l’entendre son plaisir d’être invité à La Tête au carré, l’émission scientifique de France Inter animée par Mathieu Vidard. C’était le 30 mai dernier, et vous pouvez trouver la présentation de l’émission ici. Je l’ai entendue dans ma voiture, c’était très bien. J’ai beaucoup aimé l’embarras de Baptiste au moment de devoir avouer que lui et la psychologie, ça faisait au moins deux…

Bon, eh bien moi aussi je vais vous faire la tête au carré : je suis à mon tour l’invité de l’émission de France Inter (avec également EdwyPlenel) lundi prochain 13 juin (c’est de 14h à 15h), pour parler de réseaux sociaux. Heureusement, c’est jour férié, vous aurez sûrement autre chose à faire qu’écouter France Inter, mais je vais quand même essayer de ne pas dire trop de bêtises.

Et au-delà de l’anecdote, il faut tout de même se réjouir de la place ainsi faite à la sociologie dans LA émission sur les sciences de la ration nationale : dans le programme des jours qui viennent, je succède à un astrophysicien célèbre et je précède un physicien spécialiste de la supraconductivité… La consécration ultime, bien sûr, ce serait qu’un jour un sociologue entre à l’Académie française, mais ne rêvons pas !

[edit]

14/06/2011

L’émission est disponible en podcast pendant 30 jours (soit jusqu’au 13 juillet 2011), à l’adresse suivante :

http://media.radiofrance-podcast.net/podcast09/ 10212-13.06.2011-ITEMA_20290917-0.mp3 (mp3, 49.9 Mo)

  • email
  • Print
  • Add to favorites
  • RSS
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Diigo
  • Google Bookmarks
  • Google Buzz

Ajouter un commentaire

{ 2 commentaires… lisez-les ci-dessous ou ajoutez un commentaire }

Baptiste C. juin 9, 2011 à 18h13

Mon conseil : toujours rester sur ses gardes, Mathieu Vidard est très vif et il réfléchit vite… A 30 secondes de la fin de l’émission, je ne m’attendais pas à devoir définir les différences épistémologiques entre approches psychologiques et sociologiques d’une question similaire.

Répondre

Christophe Prieur juin 9, 2011 à 22h25

en revanche, tu ne t’es pas vanté de ton passage dans Elle. Je trouvais pourtant que c’en était une belle, de consécration !

Répondre

Billet précédént :

Billet suivant :